Bourse de Paris pour les éditeurs canadiens: les résultats sont sortis!

//Bourse de Paris pour les éditeurs canadiens: les résultats sont sortis!

Bourse de Paris pour les éditeurs canadiens: les résultats sont sortis!

2017-11-28T11:25:36+00:00 3 novembre, 2017|Livre et Savoirs|

« Livres en traduction: une bourse de Paris pour les éditeurs canadiens », une nouvelle initiative visant à promouvoir la littérature en traduction entre le Canada et la France, vient de trouver ses premiers camarades canadiens.

En octobre 2017, cinq éditeurs de livres canadiens se rendront à Paris pour un voyage d’affaires de trois jours afin de mieux connaître le monde de l’édition en France. Leur programme, fait sur mesure pour chacun d’entre eux et pour les spécificités de leur maison d’édition, sera composé d’une et une rencontres avec des éditeurs français, des directeurs de droits et des directeurs de collections, et des tables rondes avec des professionnels du livre.

Après un appel de demandes lancé en mars dernier, un jury composé d’experts des marchés du livre canadiens et français a choisi cinq éditeurs canadiens anglophones pour faire partie de la première édition de cette bourse. De la fiction littéraire aux arts de la bande dessinée, de Vancouver à Toronto et Montréal, voici les tout premiers membres de «Books in Translation: une bourse de Paris pour les éditeurs canadiens»:

Peggy Burns pour Drawn + Quarterly (Montréal)

Kate Cassaday pour HarperCollins Canada (Toronto)

Lynn Henry pour Knopf Random House Canada (Toronto)

Jay Millar pour BookThug (Toronto)

Charles Simard pour Talon Books (Vancouver)

Quand ?

Le programme de bourses aura lieu une semaine avant la Foire du livre de Francfort (du 11 au 15 octobre), où la France sera l’invitée d’honneur cette année, comme le Canada le sera en 2020.

À propos de la bourse

Grâce à cette bourse, le Service culturel de l’Ambassade de France au Canada vise à soutenir la littérature en traduction entre le Canada et la France, de la fiction aux œuvres non romanesques, en passant par la poésie et la bande dessinée. «Les livres en traduction: une bourse de Paris pour les éditeurs canadiens» aidera à générer de nouvelles formes de collaboration et à renforcer les relations entre les éditeurs de livres canadiens anglophones et leurs homologues français.