film tv et nouveaux media / Film, TV & Nouveaux Medias / TORONTO - Rétrospective Olivier Assayas à la TIFF Cinematheque

En 2017, la TIFF Cinémathèque renoue avec la tradition du "Summer in France" et propose tout au long de l'été deux rétrospectives de Jean-Pierre Melville et Olivier Assayas et un cycle de polars français.

Après plus de quatre décennies, Olivier Assayas est dorénavant reconnu comme l’un des cinéastes les plus importants du cinéma mondial. Découvert en Amérique du Nord dans les années 1990 avec Irma Vep et Fin août, début septembre, Assayas a récemment atteint les sommets de la célébrité grâce à sa collaboration aussi brillante qu’inattendue avec l’actrice américaine Kristen Stewart sur Sils Maria et Personal Shopper. Cette rétrospective intégrale, la première jamais montée à Toronto,  propose au public de découvrir l’ampleur et la singularité de l’œuvre d’Assayas.

L’Eau froide (1994)

1972, près de Paris. Gilles et Christine sont dans la même classe d'un lycée de la banlieue ouest. L'un et l'autre, enfants de parents divorcés, sont livrés à eux-mêmes. Mais si Gilles est protégé par l'affection et l'autorité de son père, Christine, elle, est déchirée entre ses parents. Sa mère vit avec un ancien footballeur algérien dont elle partage les convictions scientologistes. Et les conditions plus que précaires de son existence lui ont fait perdre la garde légale de Christine. Son père, inquiet pour l'équilibre mental de sa fille, a décidé de la faire placer en maison de repos, de force s'il le faut. Une seule ouverture dans l'existence de Christine, l'amour qui la lie à Gilles, mais Gilles penche encore du côté de l'enfance pour en assumer la gravité. Pourtant, cette nuit-là, il va devoir choisir...
Séances:
Jeudi 22 juin, 18h15 - introduction par Olivier Assayas

Clean (2004)

Quand on n'a pas le choix, on change. Emily n'a qu'une obsession : récupérer son fils, que ses beaux-parents élèvent loin d'elle. Pour y parvenir, il faudra qu'elle reconstruise sa vie... qu'elle devienne "clean".
Séances:
Vendredi 23 juin, 18h15 - introduction par Olivier Assayas

Irma Vep (1996)

Maggie Cheung est une vedette du cinéma d'arts martiaux à Hong-Kong. Elle vient d'arriver à Paris pour interpréter le rôle principal d'un remake des “Vampires” de Louis Feuillade (1915, muet) que réalise pour la télévision René Vidal : elle reprendra le rôle de Musidora et sera une Irma Vep moderne qui ressemblera plutôt à la Catwoman de Batman 2. Seule à Paris, ne parlant pas un mot de français et se débrouillant avec son anglais maladroit auprès d'interlocuteurs qui ne le maîtrisent pas mieux, Maggie, parmi les brumes du décalage horaire et à travers les péripéties de sa vie quotidienne durant le tournage va s'efforcer de comprendre ce qu'on lui veut au juste.
Séances:
Samedi 24 juin, 18H15 - précédé de Recrudescence and Man Yuk: A Portrait of Maggie Cheung

Fin août, début septembre (1998)

C'est la chronique d'une année. Depuis la séparation de Gabriel et Jenny, malgré l'affection qui les unit encore, jusqu'à l'affirmation d'un nouvel amour, celui de Gabriel et d'Anne, malgré leurs craintes et leurs incertitudes. Mais c'est aussi la chronique d'une séparation, celle d'Adrien Willer, l'ami le plus proche de Gabriel qui, rattrapé par une ancienne maladie, se trouve confronté au terme précoce de son existence. Mais in n'est pas le seul à l'être. Car son drame personnel est aussi celui de ses proches et on le verra résonner parmi le tissu vivant d'amitiés, d'amours, les réseaux qui se constituent autour d'un être. Tels que l'approche de la mort les transforme.
Séances:
Samedi 24 juin, 20h45

Les Destinées Sentimentales (2000)

Lorsque Jean et Pauline se rencontrent pour la première fois à Barbazac en Charente pendant un bal, elle a vingt ans. Lui est pasteur, marié, père de famille et vient de se résigner à l'échec de son union avec Nathalie. Qu'importe les pressions de la bonne société protestante qui les entoure, dès lors leurs "destinées sentimentales" sont liées. Dans les soubresauts tragiques d'un monde en mutation où s'ouvre la blessure inguérissable de la guerre de 14, où s'effondrent les certitudes et les dynasties industrielles, l'amour de Jean et de Pauline dans sa lumineuse pérennité est plus fort que le temps qui passe, qui est passé.
Séances:
Dimanche 25 juin, 20h45

Eldorado (2008)

L'ambition de ce film est de suivre au plus près la genèse d’Eldorado (Sonntags Abschied). Le film met en lumière les résonances entre partition et mouvement, pour voir naître les chocs, les affrontements mais aussi les échanges, les prolongements du son dans le geste, les échos jusqu'à l'abstraction. Olivier Assayas pour qui la direction d'acteur est une chorégraphie entre caméra et comédiens, a été séduit par l'univers d'Angelin Preljocaj, et par le défi que le chorégraphe lui propose. En soulevant le voile des secrets de la gestation de l'œuvre, l'œil du metteur en scène guette les moments de joie, d'angoisse de cette création ambitieuse. Le tournage a été réalisé durant toute la durée des répétitions, afin d'être au plus près des danseurs et du chorégraphe.
Séances:
Dimanche 2 juillet, 18h30

Désordre (1986)

Quelques jeunes gens, liés par l'amitié et la musique. Ensemble, ils ont monté un groupe mais, sans argent pour s'équiper en matériel, ils décident de cambrioler un magasin. Sans le vouloir, ils iront jusqu'au meurtre. Leur vie va alors basculer et, bien que jamais soupçonnés par la police, ils essaieront en vain d'échapper au souvenir.
Séances:
Jeudi 6 juillet, 20h45 - précédé de Rectangle - Deux de Jacno and Winston Tong en studio

demonlover (2002)

Diane est une espionne au service du site internet Mangatronics, infiltrée dans la multinationale Volf pour faire échouer leur négociation avec le site concurrent, le site Demonover. Mais elle ne tarde pas à découvrir qu'elle n'est pas la seule espionne introduite dans le Groupe Volf. Certains de ses collègues ont manifestement été recrutés par le site adverse et n'hésitent pas, eux non plus, à user de tous les moyens, même les plus illégaux, pour accomplir leur mission : manipulation, chantage, cambriolage... Que cache cette multinationale ? Diane a découvert leur secret. Enlèvements, séquestrations, meurtres, ils vont tout tenter pour l'éliminer.
Séances:
Samedi 8 juillet, 18h30

L’enfant de l’hiver(1989)