livre et savoirs / Livre & Savoirs / Exposition sur le Traité de Paris prolongée

Exposition sur le Traité de Paris prolongée

23 septembre 2014 | By francecanadaculture Ottawa
Traité de Paris © Photo TC Media – Viviane Asselin

Prolongation de l'exposition (le 29.09)

Devant le succès de l'événement, l'exposition du Traité a été prolongée de dix jours dans la capitale québécoise, a annoncé lundi 29 le Musée de la civilisation de Québec. Prévue pour s'achever initialement cette semaine, l'exposition a attiré un nombre record de 14.000 visiteurs depuis mardi dernier et doit désormais prendre fin le 13 octobre, indique un communiqué du musée. "La République française a accordé une prolongation exceptionnelle", est-il expliqué.

Retour au Canada du traité qui cédait la Nouvelle-France à l'Angleterre

Le Musée de la civilisation de Québec a procédé mardi 23 septembre au dévoilement officiel du traité de Paris de 1763, au cœur de l'événement Rares et précieux qui prendra son envol demain jusqu'au 2 octobre.

Pour la première fois depuis sa signature il y a 251 ans, le traité de Paris, par lequel la France cédait notamment la Nouvelle-France à l'Angleterre, est de retour au Canada, où il sera exposé à Québec dès mardi. Arrivé par avion, le Traité de Paris de 1763, rédigé sur du "papier chiffon", a fait l'objet de multiples précautions lors de son "déballage" lundi au Musée de la civilisation à Québec.

Sensible aux variations de température, d'humidité, de lumière et aux vibrations, le précieux document n'avait jamais quitté les archives du ministère français des Affaires étrangères depuis sa signature à Paris le 10 février 1763 par l'Angleterre, la France et l'Espagne. Huit autres documents afférents, dont une carte des Amériques de 1777, ont voyagé avec le traité jusqu'à Québec, dans des conditions de conservation et de sécurité optimales.

Le manuscrit, qui liait aussi le Portugal, avait mis fin à la la guerre de Sept Ans (1756-1763), considérée par les historiens comme le premier véritable conflit mondial puisqu'elle s'était déroulée sur tous les continents.

Exposé dans une vitrine, le traité est ouvert sur l'article IV, où "Sa Majesté Trés Chretienne cede & garantit à Sa dite Majesté Britannique, en toute Proprieté, le Canada avec toutes ses Dependances".

Le traité pourra être vu par de petits groupes de visiteurs jusqu'au 2 octobre dans ce musée de la capitale de la province francophone.

"C'est une chance unique pour les Québécois de pouvoir admirer ce document qui n'a jamais été exposé en France en dehors du Palais du ministère des Affaires étrangères [...]. Il fait partie de la collection des originaux des traités et accords de la France, considéré comme l'élément le plus précieux et le plus emblématique des fonds et collections des archives du ministère des Affaires étrangères", a déclaré Mme Richefort.

© Québec Express