livre et savoirs / Livre & Savoirs / REGARD- Un petit voyage gastronomique à Saint-Pierre et Miquelon

REGARD- Un petit voyage gastronomique à Saint-Pierre et Miquelon

03 mars 2016 | By francecanadaculture Moncton

Tous les mois, nous vous faisons voyager à travers notre Regard sur Saint-Pierre et Miquelon. En mars, mois de la gastronomie française, nous choisissons de ravir vos papilles et découvrir les spécialités des îles Saint-Pierre et Miquelon.

A commencer par les Daubales, terme désignant des boules de pâte cuites que l’on pose sur un ragout ou un civet pour remplacer les pommes de terre. « Les Terre-neuviens les appellent « dough balls », les Québécois et les Acadiens « grand-pères » » précise Françoise Enguehard (Les P’tits plats dans les Grands, Françoise et René Enguehard).

L’oursin est un met très raffiné et très apprécié des habitants de l’archipel. Les oursins y sont abondants et particulièrement iodés. Les amateurs les dégustent crus, si vous êtes novices nous vous conseillons un « Suprême d’oursins » (pâté).

A l’heure du gouter, et en tendant un-peu l’oreille, vous entendrez certainement dire qu’on vous invite à ‘’collationner’’ pour «  un coup de thé, pain-beurre et caplan ». Le caplan est petit poisson qu’on aime à sécher au soleil sur des vigneaux (grillages).

Saint-Pierre et Miquelon est réputée pour son savoir-faire en matière de liqueurs, pissenlit, rhubarbe, menthe et spruce. La plus célèbre, est la liqueur de platebière, baie spécialement appréciée là-bas, qui se décline également en confiture.

Pour vous parlez de la célèbre bière de spruce, quoi de mieux qu'un beau témoignage?: « On allait l’acheter, tout comme les bonbons, chez l’habitant à qui on prenait soin d’amener le nombre de bouteilles vides correspondant à notre besoin du moment : bien des bouteilles de whisky ou de pastis se sont vues ainsi recyclées dans une boisson délicieuse et inoffensive »  (Les P’tits plats dans les Grands, Françoise et René Enguehard).

Si cela vous ouvre l’appétit, nous ne pouvons que vous inviter à prendre un billet d’avion  pour faire danser vos papilles sur les notes iodées de l’archipel.

connexe