livre et savoirs / Livre & Savoirs / Antoine Volodine

Antoine Volodine

(Mis à jour le Mai 06, 2014)

Après des études de lettres, Antoine Volodine enseigne le russe pendant 15 ans et se consacre à l'écriture et à la traduction à partir de 1987. Il commence à publier des romans dans la collection des éditions Denoël, « Présence du futur », tout en déclarant que ses livres n’appartiennent pas au registre de la science-fiction. Il publiera ensuite aux éditions de Minuit, puis chez Gallimard et au Seuil.


Dès ses premiers livres, et indépendamment des maisons d'édition où il les publiera, il construit avec constance un édifice romanesque à plusieurs voix qu'il nomme « post-exotisme ». Il se place délibérément à l'écart des courants littéraires contemporains et se réclame à la fois du réalisme magique et d'une littérature internationaliste, engagée, où se croisent l'onirisme et la politique. Les thèmes de ses ouvrages sont marqués par une réflexion sur l'histoire du XXe siècle, sur les génocides et l'échec des révolutions.


L’originalité des écrits d’Antoine Volodine a souvent conduit la critique à dire de lui qu’il était inclassable. La catégorie littéraire nouvelle dont il se réclame, le post-exotisme, permet toutefois d’aborder son œuvre sans se perdre dans des systèmes de classifications intenables. A la fin des années 90, d’autres signatures sont venues s’ajouter à celle d’Antoine Volodine. Plusieurs parmi celles qui sont citées dans Le Post-exotisme en dix leçons, leçon onze ont publié des livres : Elli Kronauer et Manuela Draeger à l'École des Loisirs et, en mai 2008, Lutz Bassmann aux éditions Verdier. Mais, à la façon de Fernando Pessoa, quoiqu'avec cette différence essentielle qu'est la collectivisation, absente du modèle lusitanien, il s'agit là d'une série d'hétéronymes, sous lesquels se cache un seul et même écrivain, d'abord connu sous le pseudonyme d'Antoine Volodine.

connexe