node / Académie de Besançon - Conseil des Ecoles Publiques de l’Est de l’Ontario

Académie de Besançon - Conseil des Ecoles Publiques de l’Est de l’Ontario

Dernière minute

Le nouveau recteur de l'académie de Besançon, M. Jean-François Chanet, sera à Ottawa du 18 au 22 avril 2015, pour y rencontrer l'équipe du CEPEO (Conseil des Ecoles Publiques de l'Est de l'Ontario). Quelques mois après sa prise de fontion à la tête de l'académie de Besançon, M. Chanet a souhaité rencontrer les cadres et les équipes du CEPEO, pour que se prolonge la dynamique engagée les mois précédents. M. Chanet et la directrice du CEPEO, Mme Edith Dumont, auront l'occasion de s'entretenir de leur partenariat avec l'ambassadeur, M. Nicolas Chapuis.

Lire ci-dessous l'historique du partenariat Besançon - CEPEO


- Novembre 2014

Dans le cadre de la visite d'Etat au Canada du président Hollande du 2 au 4 novembre 2014, le recteur de l'académie de Besançon, M. Eric Martin, accompagnait la ministre de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche dans leurs déplacements à Banff, Ottawa, Montréal et Québec.

Lors de l'étape de la délégation présidentielle à Banff le 2 novembre, une table ronde a été organisée avec la participation du ministre de l'education de l'Alberta, l'Honorable Gordon Dirks, et la Ministre Vallaud-Belkacem. A cette occasion, le recteur Martin et la Direction du Calgary Board of Education ont pu exposer aux deux ministres les détails de leur coopération.

Le jour suivant, à Ottawa (3 novembre), une série d'accords éducatifs ont été signés entre la France et l'Ontario, parmi lesquels un accord entre l'académie de Besançon et le Conseil des Ecoles Publiques de l'Est Ontarien (CEPEO).

Visitez le site de l'académie de Besançon pour en savoir plus sur la coopération éducative franco-canadienne de l'académie de Besançon : cliquez ICI et ICI

Le siège du CEPEO, à Ottawa


- Fin 2013

Fin 2013, l’académie de Besançon, déjà en partenariat depuis 2011 avec le conseil scolaire anglophone des écoles publiques de Calgary (Alberta), a répondu à la proposition  du service culturel de l’ambassade de France à Ottawa de débuter également un partenariat avec un conseil scolaire francophone, en Ontario. Si les relations entre autorités éducatives françaises et québécoises sont relativement développées, les conseils scolaires francophones des autres provinces canadiennes ont peu de contacts avec des autorités éducatives françaises. Pourtant, leur expertise éducative, la richesse culturelle de leurs communautés et le fait de pouvoir échanger exclusivement en français en font des partenaires de choix pour les professionnels français de l’éducation.

Le Conseil des écoles publiques de l’est ontarien (CEPEO), dont le siège se trouve à Ottawa, s’est montré intéressé par un possible partenariat avec Besançon, et des contacts se sont engagés dès janvier 2014. Trois mois plus tard, les 16 et 17 avril, le recteur de Besançon, M. Eric Martin, s’est rendu en personne à Ottawa, accompagné de son responsable des relations internationales, M. Jean-Paul Tarby, et de l’Inspecteur pédagogique régional d’anglais, chargé de mission langues, M. Jean-Luc Bordron.

Mme Edith Dumont, directrice de l’éducation du CEPEO, et M Rachid El-Keurti, Directeur exécutif,  avaient préparé pour la délégation bisontine une série d’entretiens, ainsi que deux visites d’écoles, à l'école secondaire publique De La Salle (Ottawa), et à l’école secondaire publique Gisèle-Lalonde (Orléans).

Les deux nouveaux partenaires ont identifié plusieurs thématiques et modalités de travail en commun, qui donneront vraisemblablement lieu, à la rentrée 2014, à la signature d’un accord. Concrètement, dès le mois d’octobre, deux cadres de l’académie de Besançon passeront quelques jours à Ottawa, en observation et en entretiens. Il est question d’élaborer un court film documentaire, à l’intention des cadres français, sur le thème du climat scolaire dans les établissements du CEPEO. En retour, début novembre, trois ou quatre cadres du CEPEO participeront à un séminaire à Besançon, au cours duquel ils exposeront, devant les 150 cadres de l’académie, l’essence de l’approche pédagogique canadienne. Dans le même temps, la délégation du CEPEO viendra chercher des informations sur l’enseignement préélémentaire dans le système français (entre autres). Le service culturel de l’ambassade de France à Ottawa, jugeant ce partenariat prometteur, apporte une contribution financière aux deux rencontres prévues en octobre et novembre.

Si l’intérêt réciproque que se portent les deux institutions se confirme après les contacts prévus en octobre et en novembre, toutes les conditions seront réunies pour que les échanges d’expertise se structurent et s’inscrivent dans la durée.

Nous rendrons compte sur cette page des développements de ce partenariat.

S'abonner à Syndiquer