spectacle vivant et musique / Spectacle Vivant & Musique / Alexandra Hernandez

Alexandra Hernandez

(Mis à jour le Juillet 09, 2014)
© Patrice Mariolan

Alexandra Hernandez est née à Saint Pierre et Miquelon, petit archipel français aux portes du Canada qu’elle quitte à 18 ans pour commencer son parcours musical à Montréal. Elle étudie le saxophone pendant 5 ans avant de s’envoler vers la France où elle écrit ses premières chansons à la guitare. Là, elle ne tardera pas à se faire remarquer en participant à différents tremplins.

Ainsi elle remporte le 1er prix du festival “Le raisin d’or”, le 3 ème prix et celui de la Sacem à “La truffe de Périgueux”, le 1er prix du tremplin des Déferlantes francophones de Capbreton, elle est coup de coeur du festival “Mars en chanson” en Belgique, est lauréate du concours 9s1j et remporte le 1er prix du tremplin du festival “Les fils de Georges” en 2011.

Amoureuse des beaux mots et fière ambassadrice de son pays, Alexandra a aujourd’hui trouvé sa place sur les scènes de la Francophonie. Elle a le coeur entre son pays d’adoption, la France et son Amérique du Nord natale, ce qui s’entend dans ses musiques comme dans ses textes.

L’écriture d’Alexandra Hernandez est d’une élégance supérieure, d’une précision exemplaire, les mots coulent naturellement, sans artifice, sans afféterie, pas de chialage dirait Félix, mais tout est là.

Cette jaseuse-jazzeuse, qui mélange de folk et protest song, toujours servi par des ambiances musicales métissées avec beaucoup de finesse, déroule le fil de la mémoire en filigrane des histoires d’aujourd’hui. Ce sont des chansons de territoires qui touchent les hommes par les racines et dans une tonalité générale qui rappelle Graeme Allwright.

connexe