visual & performing arts / actualites / L’Hermione, les premiers miles d’une traversée légendaire

L’Hermione, les premiers miles d’une traversée légendaire

22 mai 2015 | By francecanadaculture Moncton
L'Hermione

Treize jours après son grand départ, l’Hermione effectue sa première escale aux îles Canaries, à Las Palmas (co-capitale de l'archipel). "L'accueil a été somptueux. C'était très touchant", commente Bruno Gravellier, le superintendant de la frégate. Les autorités espagnoles étaient présente accompagnées, de dignitaires et par une foule de curieux et de journalistes. Par ailleurs, lLa flottille de l'école de voile de Las Palmas, de nombreux bateaux de plaisance, des feux d'artifice et les canons à eau des remorqueurs ont salué l’entrée de la frégate dans le port.

L'escale aux Canaries avait aussi une dimension technique, elle a été mise à profit pour assurer le roulement de l'équipage, (une traversée de ce type peut s’avérer très dure pour la santé et le morale des matelots) et de réapprovisionner les câles en eau potable, nourriture et produits divers.

Après cette escale la frégate a repris la route du large afin d’arriver le 5 juin à Yorktown aux Etats-Unis pour sa grande tournée américaine. L’Hermione arrivera à Lunenbourg au Canada en Nouvelle-Ecosse le 18 juillet prochain et fera escale à Saint-Pierre-et-Miquelon le 23 juillet pour son retour en France.  

De nombreux défis l’attendent, notamment les changements d’itinéraire à cause de la météo et les journées de pétole (absence de vent). Durant ces dernières, loin de se tourner les pouces, l’équipage travaille sur la voilerie, fait des travaux de menuiserie sur la coque et la mâture, pêche le thon, apprend à lire les signes météo et alimente le blog officiel http://www.hermione.com/blog-de-l-hermione/