Art Museum, Hart House et l’Université de Toronto accueillent en partenariat avec les services culturels de l’Ambassade de France au Canada la seconde édition de la Nuit des Idées, consacrée cette année aux migrations et aux frontières. Cet événement international initié par l’Institut Français se déroule dans cinq villes du Canada anglophone, et prend à Toronto la forme d’une nuit de débats, de performances et de projections qui se dérouleront le samedi 2 février de 19h à 2h du matin.

L’écrivain franco-congolais Alain Mabanckou, auteur d’une vingtaine d’ouvrages traduits et diffusés dans le monde entier, ouvrira l’événement par un discours introductif, prolongé ensuite par une discussion. Nommé en 2015 à la Chaire de Création artistique du Collège de France, il est actuellement professeur de littérature francophone à l’Université de Californie à Los Angeles. Son œuvre littéraire, mêlant habilement poésie envoûtante et humour corrosif, a été récompensée de nombreux prix, parmi lesquels le Prix Renaudot (2006), le Grand Prix de littérature Henri-Gal de l’Académie Française (2012) et l’ordre des Arts et des Lettres (2016). Son dernier ouvrage, Les cigognes sont immortelles (Seuil, 2018), offre une plongée dans le Congo de la fin des années 70, évoquant la décolonisation et les impasses auxquelles se confronte le continent africain. Tout à la fois fresque historique et tragique et roman intimiste, il a été nominé pour le Grand prix du roman de l’Académie française en 2018.

La philosophe spécialiste du « care » Fabienne Brugère discutera des zones de détention avec l’architecte Anne Bordeleau, l’avocate spécialisée dans les droits des réfugié.e.s Hanna Gros, ainsi que Rash Elendari, doctorante représentant la Newcomer Students Association de l’université de Toronto. La fondatrice du collectif Black(s) to the Future Mawena Yehouessi présentera son travail, en dialogue avec l’artiste Lisa Jackson à l’origine du projet Bildaaban et la Professeure et Directrice du Centre McLuhan pour la Culture et la Technologie. Les migrations forcées seront évoquées par la doctorante en droit public international Marine Denis, le membre de No One Is Illegal – Toronto Syed Hussan et le sauveteur de SOS Méditerranée Marc Carbonell. Enfin, des activités telles que des projections, des ateliers de théâtre ou encore des workshops de danse proposés par le chorégraphe burkinabé Aguibou Bougobali Sanou auront lieu toute la soirée.

Entrée gratuite. Événement en anglais. Pour plus d’informations : https://artmuseum.utoronto.ca/program/night-of-ideas-2019/