Le 7 juin 2018, lors de la visite de travail du Président de la République Emmanuel Macron à Ottawa, Navdeep Singh Bains, Ministre canadien de l’innovation, des sciences et du développement économique et Frédérique Vidal, Ministre française de l’Enseignement supérieur,  de la recherche, et de l’innovation, ont signé une déclaration commune sur l’intelligence artificielle.

Conscients des évolutions que va engendrer l’intelligence artificielle sur notre société, le Canada et la France annoncent par cette présente déclaration la création d’un Groupe international d’Étude sur l’Intelligence artificielle. Ce groupe, composé d’experts gouvernementaux et d’experts du monde scientifique, de l’industrie et de la société civile, aura pour objectif de fournir une expertise internationalement reconnue du sujet,  selon une méthode pluridisciplinaire et multipartite.

Rappelant la déclaration des ministres de l’innovation du G7 adoptée à Montréal le 28 mars 2018, le Canada et la France désirent promouvoir une vision de l’intelligence artificielle centrée sur l’humain et le respect des droits de l’Homme, l’inclusion, la diversité, l’innovation et la croissance économique.

Cette volonté d’analyser la problématique de l’Intelligence artificielle est celle du Gouvernement français depuis quelque temps. Cedric Villani,  député de l’Essonne et  lauréat de la Médaille Fields 2010 était présent dans la délégation présidentielle en déplacement au Canada pour avoir présenté un rapport sur l’Intelligence artificielle au Gouvernement le 28 mars 2018.