Lundi 21 septembre, Brigitte Proucelle, Conseillère de coopération et d’action culturelle et Nicolas Piccato, Attaché audiovisuel, se sont rendus dans les locaux des studios de la toute nouvelle Scène nationale du son (SNS) à Gatineau. Ils ont pu y rencontrer les deux codirecteurs artistiques du projet, Pierre Antoine Lafon Simard et Julien Morissette, ainsi que Louis-Philippe Roy.

Lancée en août dernier, la Scène nationale du son est un nouvel espace de création pour des pièces sonores de dramaturgie contemporaine sous forme de podcasts. Elle les rend accessibles gratuitement sur un ensemble de plateformes et d’applications d’écoute. L’ambition du projet est de favoriser l’accès aux arts de la scène au plus grand nombre, mais aussi de faire la promotion de la langue française dans un format original.

Lancé par Transistor et soutenu par le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), Gatineau city, La Fabrique culturelle et Télé- Québec, le collectif de cinq personnes a mis en ligne récemment son premier feuilleton en radiodiffusion, Le Peintre des madones.

Cette fiction, mélangeant avec habileté le théâtre, le livre audio et la musique pour une narration augmentée, dépeint l’histoire d’un séduisant prêtre commandant un portrait de madone afin de protéger sa paroisse de l’épidémie de grippe espagnole en 1918. L’enregistrement s’est fait uniquement en studio, sans public, afin d’être au plus proche d’une véritable expérience d’écoute immersive.

Vous pouvez retrouver les épisodes du Peintre des Madones sur le site de La Fabrique culturelle en cliquant ici mais aussi sur d’autres applications de podcasts (Spotify, Apple Podcasts, Google Podcasts, Stitcher, Balado Québec et encore d’autres).